Finance

Débat sur l’expansion des projets d’électromobilité et d’énergie au Paraguay

Au cours d’un atelier qui a eu lieu mardi 5 mars au siège de l’Administration Nationale de l’Électricité (ANDE), les résultats d’une consultation réalisée sur la vision stratégique d’expansion des infrastructures de recharge et des études pour la conception de systèmes électriques de suivi ont été discutés. et évaluer des programmes pilotes d’infrastructures de recharge pour véhicules dotés de la technologie des bougies et de faibles émissions au Paraguay.

Cet événement, organisé par la Banco Interamericano de Desarrollo (BID) à travers la Fundación Parque Tecnológico Itapú (PTI), a vu la participation de l’ABOG. Mauricio Bejarano, vice-ministre de l’Énergie et de l’Énergie du MOPC ; l’ingénieur Félix Sosa, président de l’Administración Nacional de Electricidad (ANDE); Mme Edna Armendáriz, représentante du BID au Paraguay, rejointe par des représentants de la Fundación PTI, du Viceministerio de Transporte, des dirigeants de l’institution et des invités spéciaux.

Plus précisément, il s’agit de la coopération technique PR-T1321-P004 du BID et est jugée par le PTI. L’initiative fait partie des efforts mis en œuvre par le gouvernement pour promouvoir le transport durable, les initiatives d’atténuation du changement climatique et faire avancer le projet d’incorporation et de localisation d’infrastructures de recharge pour véhicules électriques sur le territoire national.

A cette occasion, le vice-ministre de l’Énergie et de l’Énergie du MOPC, Mauricio Bejarano, a souligné l’importance de la technologie comme outil de remplacement des véhicules hautement contaminés et a souligné la nécessité d’une vision unifiée et stratégique pour parvenir à une transition de véhicules propres et durables.

Il a également mentionné sa participation à des réunions avec des représentants de la Chine et de Taiwan pour promouvoir la fabrication et l’utilisation de véhicules de transport public durables au Paraguay, en plus de souligner l’importance de l’énergie électrique dans le développement durable et la sécurité énergétique, dans le but de réduire la dépendance à l’égard de l’énergie électrique. combustibles fossiles.

Une fois de plus, le propriétaire de l’ANDE, Félix Sosa, a salué la reconnaissance selon laquelle le BID porte un toast au système électrique paraguayen et a mentionné que l’entreprise publique était pionnière dans l’utilisation de véhicules électriques depuis les années 1970.

Actuellement, ils disposent de 23 véhicules électriques en fonctionnement et en avril, ils recevront 30 chargeurs ultra-rapides achetés pour encourager la circulation électrique au Paraguay.

Je reconnais que le système électrique paraguayen a la capacité de prendre en charge un grand nombre de véhicules électriques, légers et lourds, c’est pourquoi je considère qu’il est très important de continuer à collaborer avec d’autres institutions pour promouvoir la mobilité électrique dans le pays.

Transition vers la mobilité électrique

D’autre part, Edna Armendáriz, a souligné l’importance de rechercher des synergies entre les institutions impliquées et qui s’engagent dans cette initiative qui vise le développement d’infrastructures de recharge efficaces et durables au Paraguay, en soutenant la transition vers le mouvement électrique avec une planification géoréférencée, l’identification de points de recharge optimaux, analyse de l’impact sur le réseau de distribution, ainsi que la mise en œuvre d’un herramienta de supervision et de suivi numérique.

«Cette initiative ne concerne pas seulement l’infrastructure, mais aussi la facilitation des emplois locaux, l’amélioration de la connectivité, le renforcement des institutions et de la gouvernance, ainsi que l’approbation des excendants énergétiques pour que la transition énergétique ait un développement durable dans le pays». au Paraguay lors de l’ouverture de la réunion.

Avancées du système électrique national

D’autre part, mardi également, Félix Sosa, propriétaire de l’AND et le directeur de la Planification de l’entité, Tito Ocariz, ont tenu une importante réunion avec Edna Armendáriz, représentante de la BID au Paraguay, et Verónica Prado, spécialiste de l’énergie. de l’organisme multilatéral.

Suite aux informations fournies par l’entreprise d’été, la réunion a eu lieu pour analyser et examiner les questions de financement destinées à la construction d’une ligne de transport qui relie la Sous-station Yguazú du Système Est à la Sous-station Valenzuela du Système Métropolitain, y compris l’agrandissement des sous-stations correspondantes. .

En outre, ont-ils informé, le projet de modernisation de la Centrale Hydroélectrique d’Acaray a été analysé. De même, l’avancement du financement de la future ligne de transport de 500 kV entre les sous-stations de Margen Derecha et Villa Hayes (deuxième circuit) a été vérifié, ainsi que les avancées dans la planification et l’exécution des travaux destinés à améliorer la qualité du ministère de l’électricité. et garantir la stabilité opérationnelle du Système National Interconnecté (SIN).

D’autre part, nous avons vérifié les blessures tombées jusqu’à tard, les déficiences identifiées et les stratégies pour les surmonter. Dans le même temps, ils ont souligné l’importance de maintenir une approche coordonnée et efficace pour maximiser les places stables et maximiser les bénéfices attendus.

Par ailleurs, le compromis conjoint entre l’ANDE et la BID a été réaffirmé pour assurer la réussite des projets qui contribuent au renforcement du système électrique national.

Auparavant, le président de l’ANDE avait rompu le compromis et le soutien continu du Banco Interamericano de Desarrollo, s’engageant à continuer à travailler en collaboration pour faire avancer avec succès les projets actuels et futurs destinés à renforcer davantage le système électrique paraguayen.