Finance

Ils annoncent la réouverture du marché mexicain de l’arbre paraguayen

Le Service national de santé des légumes et des semences (SENAVE) a informé qu’un total de 52 tonnes de légumes, répartis dans deux conteneurs, ont dépassé les contrôles de qualité et phytosanitaires du Mexique, ce qui a éliminé les exportations nationales de légumes sur ce marché.

Avant tout, l’ingénieur agronome Le pasteur Soria Melo, président de l’institution, a indiqué que l’entrée du produit sur le marché municipal a été confirmée le 19 février et qu’il s’agit des prochains conteneurs qui ont été préparés d’ici octobre 2023, sur la base d’un plan de travail pour le SENAVE et le SENASICA. , organismes phytosanitaires du Paraguay et du Mexique, respectivement, avec la signature Agrozafra SA, pour mettre en œuvre des adaptations aux différents processus d’exportation.

La même explication est en cours d’élaboration dans la mise en œuvre d’un programme de surveillance phytosanitaire des zones de blé récolté, en mettant l’accent sur le vortex de Khapra, dans le but de confirmer l’état de la zone centrale présente au Paraguay.

L’aboutissement de ce plan nous a permis de relancer les exportations vers ce marché, sachant que, grâce à la surveillance phytosanitaire, il a été confirmé que la peste n’est pas présente dans notre pays.

Veuillez noter qu’en 2021, la peste Trogoderma granarium (gorgojo Khapra) a été détectée dans les expéditions de légumes vers le Mexique, qui proviennent de ce marché pour le marché des légumes paraguayen.

Il est important de souligner que ceux qui souhaitent exporter doivent se conformer au plan de travail établi entre le SENASICA et le SENAVE, et que toute détection de zones réglementées par le Mexique ou l’échec de la réalisation du plan peut à nouveau compromettre les processus commerciaux.

Soria a célébré l’ouverture d’un autre marché pour la production paraguayenne et a réitéré l’engagement institutionnel et gouvernemental national à travailler en étroite collaboration avec le secteur productif.