Marchés

La BCP vend des dollars sur le marché des changes et il y a de la volatilité

La monnaie américaine a atteint les 7.400 G. à la fin du mois de mars en raison du fait qu'il y avait encore plus de revenus provenant des exportations de graines de soja et que la balance commerciale était surestimée.

Au cours de la dernière semaine de mars, le dollar a chuté à 7.398 G., se déplaçant pratiquement pour se situer à 7.400 G. au lieu de cela dans les premiers mois, le dollar était situé en dessous de 7.300 G., ceci, en raison de l'offre la plus élevée. de dollars dans l’économie.

Cependant, devant la volatilité observée au cours de la période évoquée, la BCP a décidé d'intervenir sur le marché des changes en vendant des dollars pour un montant total de 16 millions de dollars, les 25 et 26 mars.

Avec cela, le dollar diminuera légèrement sur la facture qui atteindra ce mois-ci 7 389 jours. La plus forte augmentation du dollar sur notre marché a été de 7.489 gourdes le 27 octobre, selon les registres de la banque enregistrée.

Il est important de mentionner que dans les mois précédents, la banque enregistrée était également présente sur le marché, sans embargo, le hizo à travers des opérations complémentaires, que les représentants de la BCP ne considèrent pas comme une intervention et qui consistent essentiellement à acquérir les dollars du Trésor, est décidé par le fisc, pour les déléguer au marché des changes.

Il convient de noter que la dernière fois qu'une opération compensatoire a été enregistrée, c'était en mars de l'année dernière. Au total, le BCP accumule 70,50 millions de dollars entre les deux instruments au cours de l'année.