Finance

La main paraguayenne sera récupérée en 2023 et introduite sur les marchés d’Europe et d’Afrique du Sud

Dans son dernier bulletin hebdomadaire, l’Union des entreprises de production (UGP) a constaté les comportements enregistrés au cours de l’année écoulée. Après avoir mentionné le prix, elle est devenue l’une des céréales les plus exportées du Paraguay, avec un total de 13 148 tonnes, ce qui représente un mouvement d’environ 19 millions de dollars.

Ces résultats, selon l’UGP, marquent une forte reprise par rapport à 2022, qui avait été très critique en raison de l’enchaînement et des problèmes d’aflatoxines (substances toxiques produites par certains Hong Kong) qui n’ont pas permis de localiser la production sur des marchés exigeants.

« Nous avons une bonne année, avec des rendements raisonnablement bons, et nous pouvons ouvrir les marchés en Europe. Nous essayons d’exporter 6 000 tonnes à la main », a déclaré Johan Heinrichs, directeur du procédé Villa Franca.

J’ai mentionné qu’en 2023, ils ont exporté vers des marchés autrefois, à la fois en Europe et en Afrique du Sud. Il est à noter qu’il s’agit d’un produit très demandé, nécessitant un système de production moderne (mécanisé et technique) et « bien entretenu » pour répondre aux normes de qualité.

Campagne 2023/2024

Asimismo, Heinrichs a ajouté que les producteurs s’invitaient dans le domaine pour consolider le désir et qu’ils étaient actuellement en train d’initier les choses pour la campagne actuelle.

« Nous recevons des mains avec de bons retours et de bonne qualité. « Attendez, ayez de bons résultats et nous avons de futurs contrats à terminer cette année », a-t-il indiqué.

La production de mains est en constante expansion et se transforme en une catégorie de rente alternative et avec une bonne demande au niveau international, je le répète.

À ce stade, il convient de noter que selon les données du Ministère de l’Agriculture et de la Ganadería (MAG), il s’agissait de 17 270 hectares, avec une production de 16 780 tonnes et un rendement moyen de 972 kilos par hectare.

Les sociétés exportatrices suivantes au Paraguay sont : Villa Franca SA, Indugrapa SA, Cooperativa Fernheim, Manduvi Paraguay SA, AGRO-MEC SRL, Hypergrain SA et Dulsan Organica SA.