Finance

L’AFD collecte 400 milliards de gourdes à faible coût grâce à l’émission de bonus

L’Agence de développement financier AFD, émetteur régulier du marché des capitaux, a annoncé qu’elle commencerait ce mois-ci à commercialiser ses obligations par l’intermédiaire de la Bourse de valeurs d’Asunción BVA. Le montant proposé était de 400 milliards de gourdes, avec un intérêt de 5,5%, qui a été placé avec succès à 100%.

Ce numéro correspond à la série numéro 1 de son programme de diffusion Global, selon les données du portail BVA. Dans cette opération nous démontrerons l’appétit des inversionnistes pour les titres de l’entité, surtout en ce qui concerne les rendements, puisque la même chose est due à la référence qui est de 6,25% et aux taux que vendent d’autres émissions. du secteur public ou privé.

Comparé à titre d’exemple aux bons du Trésor, considérés comme les titres les plus sûrs, il apparaît également inférieur. Sur la base de la dernière émission ayant obtenu ce statut, les taux d’intérêt pour ceux qui ont augmenté à 5 et 7 ans étaient respectivement de 8,25 % et 9,03 %.

Il convient de mentionner que le mécanisme de paiement des intérêts pour une partie de l’AFD sera de forme semestrielle et la garantie de paiement du capital à réception.

Fin 2023, l’AFD a également marqué une étape non seulement pour l’entité mais aussi pour le marché de valeur local, avec notamment l’émission d’obligations durables.

À cet égard, Gerardo Ruiz Díaz, membre de l’Annuaire en communication avec MarketData, a confirmé que 100% du montant total a été capturé, avec des taux d’intérêt de 5,5%. A l’occasion, j’ai commenté que la demande des titres de l’entité s’explique par la bonne cote de crédit et la confiance des inversionnistes.

«Il est tout d’abord important de souligner la force qui caractérise l’organisme émetteur. Les bonus émis par l’AFD bénéficient de la garantie de l’État paraguayen, l’AFD a attribué une note de risque de « AAA » à tendance stable, notée par la société Solvent Risk Rating, « Ba1 » à tendance positive notée par Moody. « Marque sy. BB” avec tendance stable otorgada par la signature S&P. La haute qualité de crédit des actifs assure leur liquidation sur le marché secondaire », a-t-il souligné.

Similitude, a expliqué que pour assurer un rendement réel à l’investisseur, la commission de retour associée à cette émission est maintenue en dessous de l’IPC annuel, établissant une première commission supplémentaire de 1%. De même, dans le contexte des taux actuellement en vigueur sur le marché et de la tendance projetée sur ces types de produits, cela a donné lieu à un rendement minimum de 5,5% par an et à un taux de 8% par an. Dans le cas du rendement minimum, cela signifie qu’il faut assurer un rendement raisonnable à l’onduleur, conformément aux tarifs en vigueur, et du côté du tarif plus élevé, il faut s’assurer que le coût qui doit être absorbé par l’AFD est compatible avec vos objectifs commerciaux.

«En résumé, les conditions financières associées à cette émission combinent les critères de sécurité, de liquidation et de rentabilité pour l’investisseur, et la possibilité de réaliser les objectifs de développement de l’AFD», a-t-il détaillé.

Dans ce contexte, il a informé que les fonds seront destinés à compléter la structure de fonds des banques, des financiers et des coopératives à travers des produits de crédit distincts avec ceux couverts par l’AFD, à travers leurs produits distincts destinés au secteur vivant, mipymes, forestier, éducatif, productif. , entre autres.