Marchés

Le MEF opte pour le BCP pour ses futures émissions de bons du Trésor

Selon une annonce publiée sur le portail du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), qui détaille le calendrier des émissions de bons du Trésor de cette année, il a été annoncé que celles-ci seraient réalisées par l’intermédiaire de la Banque centrale du Paraguay (BCP).

Précisément, dans le but d’approfondir le marché local, le MEF envisage de réaliser quatre sous-actifs de bons du Trésor dans la loi N° 7228/2023 du Presupuesto General de la Nación (PGN).

Dans ce contexte, l’entité économique a informé qu’il était prévu d’organiser un appel d’offres public pour le placement de bons du Trésor par l’intermédiaire de la Banque centrale du Paraguay (BCP). La première vente aux enchères aura lieu le mardi 26 mars 2024.

Il convient de mentionner qu’au niveau local, le Ministère de l’Économie, anciennement Hacienda, mettait en œuvre ces objectifs à travers la Bolsa de Valores Asunción (BVA).

La Charte de l’État explique également que les conditions financières des titres ci-dessous seront annoncées de manière appropriée.

D’autre part, Eduardo Borgognón, président de la Bourse de Valeurs d’Asunción (BVA), a annoncé qu’il souhaiterait établir un dialogue avec les autorités du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) concernant cette élection. J’ai souligné que, dans le cadre des bonnes émissions, le marché et le sac n’ont jamais connu de désagréments.

Nous constatons que les obligations publiques ont un impact important sur le marché value en termes de volumes d’échanges, tout comme sur la courbe des taux des obligations, de sorte qu’un niveau de crédit élevé pourrait avoir un impact négatif.

En 2022, l’augmentation du taux d’intérêt du ministère de l’Économie du programme d’émissions s’explique par l’augmentation du taux d’intérêt, qui était censée aboutir à un coût plus élevé pour l’État.

A noter que jusqu’à présent le MEF n’a pas donné plus de détails sur cette décision.