Marchés

Le paiement du règlement final inclut les consultations des travailleurs avant le MTESS

Le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Sociale (MTESS) a créé une série d’enquêtes dans le but d’élaborer un rapport sur la satisfaction du travailleur dans le service du travail. Au cours du mois en cours, ils ont soulevé un total de 604 requêtes pour évaluer les conditions dans lesquelles se trouvent les travailleurs.

Parmi les résultats, on a constaté que 81% des consultations des travailleurs consiste en la liquidation définitive de vos salariés, ce qui représente une contribution significative de l’ensemble des consultations auprès de l’organisme de régulation.

Le non-paiement du règlement final se positionne comme la principale raison d’anxiété et de préoccupation en matière de conseil en matière de travail de la part d’une partie des salariés, selon les résultats proposés par cette émission.

En outre, nous avons été informés qu’un nombre inquiétant de 7,4% des consultations concernaient des problèmes tels que le mauvais paiement d’Aguinaldo, les fraudes et le manque de sécurité sociale de l’Instituto de Previsión Social (IPS).

Ces chiffres résument l’intégralité des conditions de travail dans le pays et la nécessité de résoudre de toute urgence ces problèmes qui affectent directement les travailleurs.

Du côté de l’institution, ils notent qu’il existe des compromis pour apporter des réponses et des solutions efficaces pour faire face à l’écart de paiement final, en garantissant que les travailleurs reçoivent leur indemnisation de manière équitable et en temps opportun à la fin de leur engagement de travail.

La question soulève la nécessité de répondre à ces préoccupations pour améliorer la satisfaction générale des salariés dans leur environnement de travail.

Ces résultats soulignent l’importance de mettre en œuvre des mesures et des politiques susceptibles de renforcer les résultats sur le lieu de travail et d’améliorer la satisfaction générale des travailleurs sur le lieu de travail.

L’attention portée à ces préoccupations contribuera non seulement à garantir des conditions plus justes, mais également à promouvoir un environnement de travail plus sûr et plus équitable pour tous.