Marchés

Le régime fiscal des prestataires de services touristiques entre en vigueur

À partir du 1er mai prochain, le Secrétariat National du Tourisme (SENATUR) a informé qu'il devra enregistrer les frais d'enregistrement, de qualification et de revalidation des prestataires de services touristiques au Registre National du Tourisme.

Cette mesure est établie par la résolution n° 170/2024 et comprend d'autres services de maintenance et de mise à jour du Registre national du tourisme.

Comment effectuer le paiement ?

Pour cette raison, le paiement des frais s'effectue via le Système d'Information du Registre, via le Web, via le virement interbancaire SIPAP du compte courant ou de la boîte de paiement du payeur, qui est activé dans le Système Interbancaire National, vers le compte N. ° 949080/6 au nom du Trésor Public – National Secretaría de Turismo – Presidencia, autorisé par la Banco Nacional de Fomento (BNF).

En outre, le paiement à effectuer est de 327 273 G. dans la notion d'enregistrement et de qualification des agences de voyages touristiques ; de même que pour les entreprises, les travailleurs, les maires de la commune, ainsi que pour les établissements d'hébergement hôtelier et d'hébergement touristique.

Pour l'enregistrement et la qualification d'autres entreprises ayant des activités liées au tourisme, sous réserve de justification, le paiement d'une taxe de G. 206.182 est disponible, similaire aux guides touristiques locaux, nationaux, régionaux et internationaux. Il en va de même pour le tourisme naturel sous forme d'aventure, de parcs à thème, de réserves de tourisme écologique et d'autres concepts.

Cobro de fines

Le SENATUR établira également la gamme d'amendes, de 20 à 100 jours minimum légal, à la suite de résumés administratifs adressés aux prestataires de services touristiques impliqués dans des infractions, pour différentes activités non spécifiées dans le pays.