Finance

Le secteur de la construction demande le maintien du revers public annuel de 1 000 millions de dollars

Le ministre de l’Économie et des Finances, Carlos Fernández Valdovinos, a reçu ce matin des dirigeants de la Chambre paraguayenne de l’industrie de la construction (CAPACO) avec cinq conversations sur les inconvénients du secteur et l’importance de parvenir à une croissance durable dans le secteur respecte l’inversion. dans les infrastructures.

Cet événement a eu lieu au siège ministériel et a vu la participation du sous-ministre de l’Administration financière, Oscar Lovera.

À la fin, le président du groupe, Guillermo Mas Duarte, a déclaré qu’il s’agissait d’une réunion très agréable et avec beaucoup d’ouverture de la part des autorités institutionnelles, où ont été abordés différents sujets d’intérêt pour le secteur.

«Nous avons exprimé au ministre notre volonté d’être encouragés dans les travaux publics et de maintenir une croissance durable en termes de retournement des infrastructures. Nous parlons d’un plan ambitieux visant à renverser 1 000 millions de dollars par an », a-t-il déclaré.

L’asymisme, je dis que cela parlait aussi des attentes qui existent dans le secteur de la construction et des projets d’inversion par une partie du Gouvernement. « Célébrons la question des primes qui ont été réalisées et qu’une grande partie d’entre elles servira à financer des actes de travaux et de nouveaux travaux », a-t-il déclaré.

Quant aux projets, on constate que de grands travaux sont à venir qui dynamiseront le secteur. Parmi ceux mentionnés figurent la construction de la Ruta de la Soberanía, l’Alliance Public-Privé pour l’expansion de la Route 1, les travaux d’eau et d’assainissement des villes du Département Central et de la Ville de l’Est, ainsi que la construction de écoles et hôpitaux par l’intermédiaire du Ministryio de Obras Públicas y Comunicaciones (MOPC).