Finance

Les banques, financiers et coopératives représentent 75% des bons du Trésor en circulation

Les bons du Trésor ont été consolidés comme une option attrayante et sûre en cas de retournement de tendance au Paraguay. Ils servent également au gouvernement comme source de financement pour les projets publics, contribuant au développement des marchés locaux et à valeur stable en termes de superficies et de taux d’intérêt.

Si un bon délivré par le Ministère de l’Économie et des Finances (MEF), en représentation de l’État paraguayen, peut être acquis par tout inversionniste, les entités financières sont les principales captadores des titres de l’État, se positionnant ainsi car elles directeurs tenedores de los Bonos al cierre 2023.

Le rapport de la Dirección General de Política de Endeudamiento du Viceministerio de Economía y Planificación (VEP) détaille que le secteur financier, composé de banques, de financiers et de coopératives, détient 75,5% des bons du Trésor en circulation dans le monde du l’année passée. Les investisseurs institutionnels détenaient en revanche 11,1% de leur pouvoir ; le Fonds de Garantie des Dépôts 9,6% ; personnes morales 3,4%; et personnes physiques 0,4%.

Selon le rapport, le montant adjugé en 2023 était de 2 503 milliards de gourdes ; tandis que les amortissements s’élevaient au total à 511,570 millions de gourdes. L’amortissement consiste en une dévolution, c’est-à-dire en une rotation du capital qui a été capté grâce aux obligations placées au cours des années précédentes sur le marché intérieur et qui a lieu lorsque le marché obligataire atteint son rendement.

De la même manière, le rapport du Viceministerio de Economía y Planificación détaille qu’au cours de l’année 2023, 338,688 millions de G.A. ont été abandonnés en termes d’intérêts. Ces pages ont été faites aux inversionnistes selon les conditions dans lesquelles les titres des actes ont été jugés, qui peuvent être fixées à différentes fréquences de pages, par exemple trimestrielles ou semestrielles.

Pour cette année, la carte économique prévoit la réalisation de quatre émissions de bons du Trésor sur le marché boursier local. Selon le calendrier communiqué par le MEF, la première vente aux enchères de 2024 aura lieu le 26 mars, tandis que la deuxième est prévue le 26 juin, la troisième le 25 septembre et la dernière le 10 décembre. .