Finance

Les exportations de maïs se sont élevées à environ 90 528 tonnes au cours du premier mois de cette année

Au cours du premier mois de cette année, 90 528 tonnes ont diminué le volume de maïs exporté, par rapport à l’année 2023, principalement en raison du fait que les agriculteurs se concentrent sur le soja, de sorte qu’ils commercialisent lentement le stock restant de céréales, espérant de meilleurs prix, notent les informations du Commerce extérieur de la Chambre paraguayenne des exportateurs et commerçants de céréales et d’huiles (Capeco).

Selon le rapport actuel, notre pays a exporté 154 467 tonnes vers le pays, soit 90 528 tonnes de moins qu’en 2023. Le volume expédié a généré des revenus en devises de 28 millions de dollars, soit 29 millions de dollars de moins qu’au cours de la même période de 2023. fois que l’année précédente.

Sonia Tomassone, conseillère en ventes externes chez Capeco, a expliqué que l’affaire se termine dans une semaine, elle espère donc que les envois augmenteront dans les prochains mois, même si pour le moment il n’y aura pas d’amélioration des prix, à quelques exceptions près.

Les informations de la Caméra mentionnent également que les exportations de maïs pour 2023, dont la période est calculée à partir de mai 2023, atteindront un volume de 3,2 millions de tonnes jusqu’en 2024.

Principales destinations

D’autre part, le rapport précise que le Brésil continue d’être le principal marché céréalier avec une participation de 40 %, suivi du Chili (24 %), de l’Uruguay (11 %), de la Corée du Sud (10 %), du Pérou (6 %) et d’autres. comme le Japon, le Vietnam, le Cameroun, l’Arabie Saoudite, Mauricio, le Sénégal, le Cap-Vert et la Colombie, qui représentent les 9 % restants.

« Il faut noter que dans cet échantillon, comme dans l’échantillon précédent, qui était un record, il y a une grande diversification des marchés », a souligné Tomassone.

Classement

En ce qui concerne les principales entreprises exportatrices, le rapport montre qu’Agrofertil est cotée avec 13% de participation, suivie par Copagra, Merco et Cargill (12%), LAR et ADM (7%), entre autres.

Le classement terrestre comprend également Aagrofertil avec 22%, suivi de LAR (15%), C. Vale (6%), Ovetril (5%), entre autres.

Au total, 86 entreprises étaient responsables de l’exportation du blé zafra de 2023 au mois de 2024.