Marchés

Les exportations de Trigo ont augmenté à plus de 18 000 tonnes de noir

Le Paraguay a exporté au cours du premier mois de cette année 18 843 tonnes, soit plus de trois fois plus qu’en 2023. Ce mouvement a généré une entrée de devises de 7 millions de dollars, estime-t-on, soit 1,5 million de dollars de plus qu’au cours de la même période précédente, à commencer par l’information sur le commerce extérieur de la Chambre paraguayenne des exportateurs et des commerçants de céréales et d’huiles (Capeco).

« Bien que l’exportation du trigo soit ralentie par le fait que, tout comme pour le maïs, les producteurs se concentrent sur le produit du soja, de sorte qu’ils commercialisent lentement ce qui reste des semences de 2023 et, en plus, ils J’espère mieux dans les prix, il y a une augmentation du volume chargé, par rapport à la même période précédente”, a expliqué Sonia Tomassone, conseillère en ventes externes de Capeco.

D’autre part, selon les données de Capeco, les exportations des trois mois de 2023, période calculée à partir d’octobre 2023, se sont élevées à un volume de 120.556 tonnes au cours de ces quatre mois. Au cours de la même période l’année dernière, 74 911 tonnes ont été livrées. Compte tenu de ces résultats, on constate une différence positive de 45 646 tonnes.

Tomassone a précisé que la culture est hautement industrialisée dans le pays, avec une consommation interne de 650 mille tonnes/an, donc le reste destiné à l’exportation sous forme de blé est faible.

Principales destinations

Les données de la ville montrent également que le Brésil reste la principale destination avec 91 % du total exporté.

« Il est important de souligner que le marché vietnamien est revenu et que les exportations vers la Bolivie et l’Uruguay se poursuivent », a déclaré Tomassone.

Classement

D’autre part, la Cooperativa Colonias Unidas arrive en tête du classement des exportateurs avec 17% du total envoyé, suivie par Nativa (16%), Cooperativa Pindo y ADM (9%), Francisco Vierci (8%), entre autres.

Le classement terrestre comprend la Cooperativa Colonias Unidas y Nativa, avec 18% de participation. Sont ensuite Cooperativa Pindo et ADM (9 %), Francisco Vierci (8 %) et autres (41 %).

Au total, 25 entreprises étaient responsables de l’exportation du blé zafra de 2023 au mois de 2024.