Finance

Les inversions diminuent La loi sur les incitations fiscales dépasse 22 millions de dollars en noir

Les revers du programme d’incitation ont augmenté de 18% à la fin du premier mois de l’année, par rapport à la même période de 2023, selon un rapport du ministère de l’Industrie et du Commerce (MIC). En outre, nous avons approuvé 15 nouveaux projets dans le cadre de ce règlement.

Selon les dernières données publiées par le Vice-ministère de l’Industrie, concernant les projets approuvés dans le cadre de la Loi Nº 60/90, du Programme d’Incitations Fiscales à l’Inversion, un bon dynamisme a été enregistré au cours du premier mois de 2024.

Selon le document, à la fin de cette année, les inversions en dessous de la Ley 60/90 se sont élevées à un total de 22,5 millions de dollars, soit 18% de plus (3,5 millions de dollars de plus) que celles enregistrées au cours de la même période de 2023, lorsque 19 millions de dollars ont été atteints.

La similitude révèle qu’au cours de cette période, 15 nouveaux projets ont été lancés, sur la base de cette incitation. Sur le total des annulations, un montant de 19 millions de dollars est d’origine nationale, ce qui représente une augmentation de 74% par rapport à la même période de l’année précédente, où il était de 11 millions de dollars.

En revanche, les inversions d’origine étrangère se sont élevées au total à 4 millions de dollars, en raison de l’augmentation de 2023.

Principaux secteurs

De même, le rapport précise que 87 % des renversements projetés sont concentrés dans le secteur secondaire, tandis que 13 % sont concentrés dans le secteur primaire.

En ce qui concerne les projets approuvés en vertu du décret législatif 60/90, le document indique que sur 77% des inversions projetées, 41% sont concentrés dans la catégorie des produits dérivés d’origine animale, tandis que 36%, dans les produits pharmaceutiques. De même, le secteur de la production et de la transformation des céréales représente 13% et celui des métaux et de leur transformation, 5%.