Finance

L’industrie de la construction a augmenté sa main-d’œuvre de 1 412 travailleurs au quatrième trimestre de l’année précédente

Entre octobre et décembre 2023, le secteur de la construction a généré 1 412 salariés de plus qu’au dernier trimestre 2022, selon les données de l’Institut national de la statistique (INE). Au total, la population occupée dans la rubrique est de 215 312 habitants.

Ce chiffre représente une augmentation de 1.412 salariés par rapport au quatrième trimestre 2022 et une différence de 3.966 entre le troisième trimestre (211.346) et le quatrième trimestre (215.312) 2023.

Cette augmentation indique que le poste est soutenu par les travailleurs locaux pour des projets ayant un impact significatif sur le pays.

Au quatrième trimestre 2023, la population active enregistrée s’élevait à plus de 3.101.607 personnes, ce qui représente 71,1% de la population âgée de 15 ans et plus. Alors que le nombre de personnes employées comprend 2 939 332 personnes, soit 67,4% de la population active.

Selon l’INE, le sous-emploi dû à un temps de travail insuffisant touchait 3,2% de la population active (environ 97 862 personnes occupées).

Les personnes classées comme desocupadas étaient plus de 162 275, dont 80 784 hommes (49,8%) et 81 491 femmes (50,2%).

EN DÉTAILS

Selon les données de l’INE, le secteur de la construction au Paraguay a connu une croissance significative de la génération d’employés au quatrième trimestre 2023, avec un total de 215 312 emplois, ce qui représente 1 412 employés de plus par rapport au quatrième trimestre 2022, où il était de 213 900. personnes.

Sur ce total, 130.150 salariés correspondent à la zone urbaine, qui au dernier trimestre de 2024 a diminué à 2.575 salariés, par rapport à la même période de 2022 où ce chiffre est passé à 132.724 salariés.

La même situation s’observe par rapport au troisième trimestre 2023 (139.751), d’où la différence est de 9.601 postes.

En revanche, dans le secteur rural, la différence a été positive, puisqu’une augmentation de 3.987 salariés a été soulignée au quatrième trimestre de 2023 (85.162) par rapport au même trimestre de 2022 (81.175). Similitude, la différence avec le 3T23 était de 13 568 personnes de plus, dont le total atteint le chiffre de 71 594 salariés.

AUTRES SECTEURS

Il est important de souligner que contrairement au secteur de la construction, qui a connu une augmentation significative de la génération d’employés au cours des derniers mois de l’année dernière, d’autres secteurs pertinents pour l’économie n’ont pas présenté le même bon dynamisme.

Le secteur primaire (manufacturier et agricole) est la principale catégorie sur laquelle repose l’économie paraguayenne, ce qui entraîne des chiffres négatifs au dernier trimestre de 2023 par rapport au même cycle de 2022.

En ce sens, par rapport à la zone urbaine en 2022, le nombre total d’employés était de 51.974 et en 2023 il n’y avait que 41.913 postes de travail, ce qui représente une réduction de 10.034 personnes occupées.

Du côté rural, l’emploi total au dernier trimestre de 2023 était de 427.006, alors que dans la même période de 2022 il y en avait 440.003, soit une différence de 12.997 salariés.

Le nombre total de personnes employées à la fin de l’année précédente dans le secteur primaire était de 468.919 personnes, avec une variation de 23.031 salariés par rapport à la même période de l’année précédente qui comptait 491.950 personnes employées.