Marchés

MOPC et Banco Mundial analysent les possibilités de renversement dans les infrastructures et les réseaux sociaux

La ministre des Travaux publics, Claudia Centurión, a rencontré une délégation de la Banco Mundial dirigée par Stéphane Straub, éminent économiste des infrastructures de cette institution. Au cours de la réunion, nous avons discuté de projets de collaboration visant à améliorer les infrastructures au niveau local.

Au cours de l’activité, le propriétaire du papier des travaux, a souligné l’importance de ces projets d’Alliance Public Privé, dont le résultat s’est reflété spécialement dans la duplication de la Route PY02, dont l’exécution a été sous le régime de Dieu.

« Nous sommes convaincus que le moyen d’accélérer notre processus passe par la participation du secteur privé à l’inversion des infrastructures. Nous nous trouvons aujourd’hui avec un projet très important qui est le tracé PY01 qui ira également dans le sens de l’Alliance Public Privé», a-t-il indiqué.

Asimismo a commenté les projets possibles pour le secteur social, où il est nécessaire d’améliorer le secteur des transports, à partir de quelques inversions qui permettent de réformer le système, au bénéfice des citoyens, comme l’a rapporté le MOPC.

L’inversion sociale s’éloigne des avenues

« Nous devons nous diversifier et penser davantage aux choses plus traditionnelles, comme peuvent l’être la route ou l’aéroport, en pensant à une infrastructure sociale où le capital privé participe activement, comme c’est le cas des écoles, des hôpitaux, éventuellement des pénitenciers. Des modèles distincts pour que nous puissions revenir à l’expérience internationale et établir les meilleures pratiques ici au Paraguay », a ajouté le ministre.

D’autre part, le représentant du BM, Stéphane Straub, a souligné l’importance de renverser les infrastructures qui permettent la réduction de la pauvreté.

« C’est ce que Banco Mundial peut faire : soutenir le gouvernement dans le développement, la mise en œuvre et la conception de projets ayant le plus grand impact social possible. Nous insistons pour donner la priorité aux projets à plus grand impact social, nous avons la très forte conviction qu’il s’agit d’un thème clé», a-t-il enfin signalé.