Finance

Règlement 1115 : il est rappelé que le Paraguay doit s’adapter aux exigences pour continuer à exporter vers l’UE

Des représentants de l’Association rurale du Paraguay (ARP) se sont joints aux autorités du ministère des Relations extérieures et aux porte-parole du bloc européen pour discuter à propos du règlement UE 1115/2023.

A cette occasion, le Représentant de la Direction Générale de l’Environnement de la Commission Européenne, Emanuele Pitto, a communiqué qu’il ne reviendra pas sur le Règlement et qu’il sera mis en œuvre à partir de 2025 comme il était stipulé en principe.

En outre, il est clair que le Paraguay souhaite continuer à exporter et aura tendance à s’adapter aux exigences. Pitto était accompagné du chef de la coopération de la délégation de l’UE au Paraguay, Matteo Sirtori, et d’autres représentants du bloc.

Veuillez noter que le règlement UE 1115/2023 interdit la commercialisation de produits associés à la déforestation et à la dégradation des forêts à partir de 2021. Les produits concernés sont la viande, le cacao, le café, l’huile de palme, le soja, le madère et le caucho.

De la Chambre paraguayenne des exportateurs et commerçants de céréales et d’huiles (CAPECO), ils ont démontré que répondre à ces besoins est un processus qui nécessitera beaucoup d’efforts de la part de tous les acteurs des secteurs public et privé et qui progressera de manière régionale dans l’accomplissement de las mismas.

PARTICIPANTS

Pour les participants de l’Association rurale du Paraguay (ARP), Delia Núñez, Ramiro Maluff et Agustina Peroni, respectivement présidente de Miembro et Tecnica de la Comisión de Medio Ambiente y Desarrollo Forestal.

Étaient également présents les représentants de CAPECO, de la Chambre paraguayenne des transformateurs d’huiles et de céréales (CAPPRO), de la Chambre paraguayenne de Carnes (CPC), de la Federación de Cooperativas de la Producción (FECOPROD).

Además, de l’Unión de Gremios de la Producción (UGP), de la Federación Paraguaya de Arroz (FEPARROZ), de la Cámara Paraguaya del Arroz (CAPARROZ), de la Coordinadora Agrícola del Paraguay (CAP) et de la Confederación de Cooperativas Rurales du Paraguay (CONCOPAR).

En tant qu’hôte, la vice-ministre des Relations économiques et de l’Intégration du Paraguay, l’ambassadrice Patricia Frutos, était accompagnée des techniciens de l’institution.