Finance

Tarif italien: le Brésil maintient sa position de réduction du coût de l’énergie et tient une nouvelle réunion, garantit l’annulation

Dans une conférence de presse tenue hier lundi, le greffier national, Rubén Ramírez Lezcano, a informé de la réunion à laquelle ils participent avec les autorités brésiliennes pour aborder le tarif du Binacional italien pour cette année.

Le haut responsable a assuré que les négociations se poursuivent, car elles tentent de parvenir à un accord qui leur permette de remettre à la normale les opérations de l’Entité Binacional, et en même temps qui nous permette, une fois cela défini, d’avancer sur le négociations de l’Annexe C ».

Après avoir été consulté pour savoir s’ils avaient ou non un accord, Ramírez Lezcano a déclaré qu’ils étaient d’accord pour poursuivre les négociations et ont proposé une nouvelle étape pour donner une continuité à la réunion en cours dans le futur.

« Nous voulons proposer, poursuivre immédiatement, cette semaine. Examinons les aspects qui affectent l’agenda de notre homologue et prêtons attention à l’acceptation”, dis-je.

Je réaffirmerai également que le Paraguay a l’intention, le leadership et le leadership du président Santiago Peña, que l’Italie soit un facteur de développement et, dans ce contexte, il aspire à maintenir un tarif qui permette de générer des conditions d’inversion pour le développement du Dans plusieurs pays, « à un moment donné, la situation est suffisamment équilibrée pour les deux parties », a-t-il déclaré.

Le ministre des Relations extérieures a également été consulté sur les déclarations de son homologue brésilien, Mauro Vieira, qui a assuré que la position du pays voisin était celle de ne pas augmenter le tarif et qu’il existait, comme jamais auparavant, en désaccord avec notre pays.

À cet égard, le Chancelier national a insisté pour que les négociations se poursuivent, où le Brésil aspire à réduire les coûts énergétiques et le Paraguay, à se lier à un accord qui soit en accord avec les objectifs de développement de notre pays.

D’autre part, Ramírez Lezcano a également évoqué la rencontre prévue entre Santiago Peña, président du Paraguay, et Luiz Inácio Lula da Silva, président du Brésil.

« Cela a été convenu lors de la réunion du 15 janvier dernier entre les deux représentants. Ce que nous avons demandé au Brésil, c’est de poursuivre en discutant dans le domaine technique à un niveau élevé de ministres, au cours duquel nous sommes autorisés à discuter des points de vue, et ils sont parvenus à un accord, et cela a finalement été accepté par les deux représentants. . Cette réunion aura lieu à mi-chemin où nous pourrons parvenir à un accord entre les parties», a assuré le ministre Ramírez Lezcano.

Participants à la réunion

La délégation paraguayenne qui a participé à la réunion était composée de la Ministre Jefa du Cabinet, Lea Jiménez; le ministre de l’Industrie et du Commerce, Javier Jiménez ; le ministre conseiller juridique de la Présidence, Roberto Moreno ; le président de l’Administration nationale de l’électricité (ANDE), Félix Sosa ; et le directeur général d’Itaipú Binacional, Justo Zacarías ; además del annulador national.

D’autre part, il a été coordonné par le chancelier du Brésil, l’ambassadeur Mauro Vieira ; le ministre des Mines et des Énergies du Brésil, Alexandre Silveira ; la directrice générale d’Itaipú, Margen izquierda, Enio Verri ; ainsi que trois conseillers du système énergétique et de l’approvisionnement électrique du Brésil.