Marchés

Tourisme intérieur : 211 845 véhicules déplacés ce week-end et 10 nouvelles agences de voyages activées

La ministre du Tourisme, Angie Duarte, a tenu une réunion avec la Première dame de la Nation, Leticia Ocampos, pour partager les résultats notables obtenus par le Paraguay à la Feria Internacional de Turismo (Fitur) de Madrid.

Au cours de l’événement, deux distinctions significatives ont été soulignées : la désignation d’Asunción comme « Capitale ibéro-américaine de la gastronomie guarani dans l’espace socioculturel des missions jésuites 2024 » et le Prix d’excellence touristique pour le projet d’écotourisme « Ruta del Gua’a», a alors informé le Secretaría Nacional de Turismo (SENATUR).

Ces distinctions ne réalisent pas seulement les attraits touristiques du Paraguay, mais soutiennent également la promotion de la culture locale.

En outre, le grand intérêt suscité par le stand paraguayen à Fitur a été suscité, attirant plus de 100 000 visiteurs en cinq jours ouvrables. Ce niveau de participation phénoménal reflète l’intérêt mondial croissant pour l’offre touristique paraguayenne.

Au cours de la réunion, les projets futurs visant à renforcer davantage d’initiatives touristiques et culturelles ont été discutés, avec un accent particulier sur le travail de collaboration entre le Bureau de la Première Dame et la ministre du Tourisme, Adriana Ortiz Semidei. On espère que ces collaborations stimuleront le secteur touristique du pays et le positionneront comme un destin attractif et durable dans la région.

Agence de voyages

Dans le cadre des agences de voyages, SENATUR a annoncé l’incorporation de sept nouvelles sociétés dûment certifiées et légales pour le développement de l’activité touristique.

Les contrôles se poursuivront pendant toute la période.

Suivant le secteur du tourisme, dans ce contexte, la DNIT, à travers le Département de Jeroviaha, a effectué des contrôles les 26 et 27 janvier dans des établissements commerciaux situés dans la ville de San Bernardino, Département de la Cordillère, dans le but de Conscientiser, formaliser et contrôler les détaillants.

Au total, 55 lieux commerciaux ont été contrôlés de manière aléatoire, parmi lesquels des lieux proposant des activités nocturnes : bars, restaurants et bodegas.

Au cours des visites, il a été vérifié que les commerçants étaient inscrits au Registro Único de Contribuyentes (RUC), leurs données déclarées, l’émission et l’utilisation correcte de Venta Comprobantes, entre autres aspects fiscaux, selon le DNIT en détail.

Vérifier que les transactions disposent de preuves légales rapides et si elles les disposent sous la forme correcte, si elles effectuent des « Achats simultanés », une procédure dans laquelle les agents sont amenés à passer par les clients, ce qui permet de détecter les transactions défectueuses qui ne le font pas. n’accélère pas les preuves juridiques.

Les entreprises dans lesquelles des infractions auront été constatées seront soumises à l’application d’amendes prévues par la réglementation fiscale.

La DNIT annonce qu’elle continuera à effectuer des contrôles exhaustifs dans la zone pendant toute la période temporaire, dans le but de remplir les obligations fiscales, afin que les commerçants/contribuables soient tenus de fournir des preuves légales de leurs événements.

Si vous souhaitez déposer une réclamation à des fins de preuve juridique ou dans des situations similaires, vous pouvez le faire en utilisant le formulaire de réclamation en ligne dans la rubrique « Services en ligne ».

PEAJES

En ce qui concerne le pays, entre le dimanche 26 et le dimanche 28 juin, un total de 211.845 véhicules ont transité par les 15 localités du pays administrées par le Ministère des Affaires Publiques et des Communications (MOPC) sur toute la route rouge nationale.

De ce total, environ 39 % ont traversé les plages de Remanso et Ecovía (Luque-San Bernardino) ; c’est décidé, plus de 82.230. Dans le cas de Remanso, il y avait 45.720 véhicules, ce qui représente un pourcentage de 21,6% ; tandis que pour l’Ecoway 36 610, soit 17,3% du trafic.

L’Italie a également connu de nombreux mouvements, où 25 559 conducteurs ont payé les frais de transit, ce qui représente 12,01 % du total ; tandis que le village situé dans la commune d’Emboscada a enregistré un mouvement de 21.375 véhicules, soit 10,1% du total.

Ces quatre premiers pays, qui influencent le plus le trafic de la capitale, ont dépassé ce week-end 61% du total, ce qui représente 129 264 véhicules.

Si l’on compare avec la moyenne de la semaine dernière dans ces localités (Emboscada, Itá, Ecovía et Remanso), cela signifie une petite augmentation de 4,1%, qui dans cette même période a atteint 125.235.

Quant aux autres stations, pour le Cnel. 19 677 véhicules sont passés ; à Trinité, 14 434 ; au 25 décembre, 10 954 ; et à Caapucú, 10 431.

Les pois de Tacuara sont également inclus, avec 6 302 ; Iruña, avec 6 110 ; Guajaïvi, avec 4 596 ; Río Verde, avec 4 412 ; Pozo Colorado, avec 2 715 ; Horqueta, avec 1 880 ; et enfin le maire Otaño, avec 1 070 rodados.

Afin de garantir que tout au long de la fin de la semaine, la circulation soit régulière et qu’aucun inconvénient ne soit signalé, le MOPC a veillé à ce que l’administration du document de travaux publics soit faible.