Finance

Veut que le secteur industriel dispose de financements avec de grandes places et de meilleurs impôts

La vice-ministre de l’Industrie, Lorena Méndez, et le président de la Banco Nacional de Fomento (BNF), Manuel Ochipintti, ont uni leurs forces pour stimuler le développement industriel. Justement, ils ont formé un plan de travail pour développer des projets. Au début, ils ont convenu de simplifier l’accès au financement et de créer des produits plus efficaces pour le secteur.

« Nous avons discuté avec le président de la BNF de la nécessité de financer la place principale et de meilleurs taux d’intérêt. Nous vous demandons de mettre les produits avec lesquels la Banque compte, afin que nous organisions une deuxième partie de cette réunion avec les personnes ou les gestionnaires chargés de concevoir quelque chose de spécifique pour l’industrie, qui est lié au Registre Industriel », a mentionné le député Ministre.

L’idée, a-t-il conclu, est que ceux qui sont inscrits dans le registre soient participants ou, en général, qu’ils concourent selon leurs besoins, pour les produits que propose la BNF et qu’un suivi puisse être effectué à partir du MIC. .

Mendez a souligné qu’il est important de nous contacter pour renverser l’infrastructure et également pour acheter des machines ou des équipements. « Les deux produits nécessitent un financement à grande échelle, donc la Banque l’a et ce qu’il faut faire, c’est s’adapter aux besoins des zones de production, selon le secteur », a-t-il indiqué.

Feuille de route

Selon le rapport du directeur général de planification et de contrôle de la MIC, Máximo Barreto, une table de travail sera mise en place avec les employés de la zone commerciale de la BNF, ainsi que de la banque des petites et moyennes entreprises, et des représentants du MIC seront présents, des techniciens du Viceministerio de l’Industrie.

De même, si une plus grande attention est accordée à la conception de ces produits financiers qui répondent aux besoins des entreprises et des industries, alors un plan pilote pourra être élaboré et lancé par les deux institutions.